Réveil matinal. Plutôt qu'un petit déjeuner à l'hôtel, nous préférons sortir et aller acheter notre petit déjeuner dans un seven eleven qui comme son nom l'indique ouvre de 7 heures du matin et ferme à 23 heures le soir. Jus d'orange, brioche et café ; nous nous installons sur le trottoir. Bangkok est encore endormie, les petites boutiques qui envahissaient le trottoir la veille au soir ont disparues, l'heure est au nettoyage.

Les tuk tuk attendent les touristes, nous interpellent régulièrement mais sans insister.

0025 bangkok lamphu 12-11-2017

Ne pouvant réserver une deuxième nuit dans le même hôtel, nous partons à la recherche d'une guesthouse (ou maison des invités). Nous la dénichons rapidement dans la rue principale et réservons pour 2 nuits. Cela nous coutera 900 bath soit entre 12 et 13 euros la nuit. La chambre est spartiate et contient juste 2 lits avec drap du dessous et couvre-lit, une petite table et un ventilo. En sortant, on remarque une petite cage dans le couloir jouxtant notre chambre. Un peu surprise, je ne me pose pas plus de questions sur le moment.

Retour dans la rue pour déguster un phat taï qui est un plat traditionnel thaïlandais à base de nouilles.

Puis nous partons en exploration. Nous empruntons la rue principale. La circulation est intense mais traverser les grandes voies n'est pas si compliqué. Des agents de sécurité sont présents aux carrefours et à l'aide d'un sifflet gèrent la circulation. Cela crée un bruit de fond qui nous poursuivra dans toute la ville. Et ici encore la population est disciplinée et respectueuse.

0048 bangkok lamphu 12-11-2017

Cette grande avenue Ratchaddamnoen est l'avenue royale qui relie le grand palais au palais de dusit. Des portraits immenses du roi se succèdent tout le long de l'avenue. Les thaïlandais vénèrent leur roi et même dans leur vie quotidienne, ils agissent pour honorer la famille royale. En tant que touriste, il est important d'être conscient des rituels existants. En effet, critiquer le roi ou un membre de sa famille, c'et prendre le risque d'être arrêté pour crime de lèse majesté. Or, à notre arrivée à Bangkok, les funérailles du roi Bhumibol Adulyadej décédé il y a un an viennent d'avoir lieu. De nombreux thaïlandais viennent encore se recueillir. Nous sommes refoulés à l'entrée d'un pont réservé aux thaïlandais. Nous découvrons enfin les palais grandioses.

0052 bangkok lamphu 12-11-2017

0056 bangkok lamphu 12-11-2017

Nous décidons de traverser le fleuve Chao Phraya afin d'aller visiter un petit marché sur l'autre berge. Le fleuve est une vraie autoroute où se croisent barges, porte containers et barques de touristes.

0061 bangkok lamphu 12-11-2017

Le niveau du fleuve monte régulièrement provoquant de nombreuses inondations. Les boutiques ont été forcées de s'adapter en construisant des murets d'une hauteur de 50 centimètres environ au niveau de leur entrée. Il faut donc passer par dessus ces murs pour pénétrer dans ces boutiques. Nous découvrons le petit marché et ses échoppes.

0076 bangkok lamphu 12-11-2017

Vente de produits séchés car ici tout est séché pour une meilleure conservation : fruits, viande et poissons.

Sur le chemin du retour, nous nous trompons de barge et nous retrouvons dans un quartier thaï. J'admire le réseau électrique.

0090 bangkok lamphu 12-11-2017

Un écureuil court sur les fils et je me pose la question : comment font-il pour trouver le problème quand une panne se déclare. J'aurai la réponse le soir même avec un expat. En fait, ils ne cherchent pas, ils rajoutent un fil supplémentaire d'ou l'importance du réseau.

Retour dans notre quartier ou au détour d'une ruelle, nous découvrons un petit bar qui n'expose que des bouteilles de pastis. Nous décidons d'y entrer et rencontrons Nan expat originaire de Lyon. La soirée sera des plus agréables et deviendra pour un soir au moins le point de rencontre des bretons. Nous échangeons nos expériences de voyage, nos impressions, quelques conseils pour la suite de l'aventure. Le voyage, c'est aussi cela : de belles rencontres ou chacun se montre sous son vrai jour sachant que chacun reprendra sa route le lendemain. Beaucoup d'émotion....